Peut-on encore se passer de l’intelligence artificielle dans l’IT ?