Réalité virtuelle : la polémique est-elle justifiée ?